top of page

CHERCHER SANS SE PERDRE

Après un échange avec quelques personnes, j'ai à cœur de clarifier une chose importante.

Ceux qui me suivent depuis quelques années déjà me qualifient de "docteur de la loi", "d'homme de la Torah", bref d'un "connaisseur de la Torah d'Israël" etc.

L'attrait de ces nouvelles connaissances au travers de l'approche hébraïque des textes, des valeurs numériques etc. étant très fort, certains peuvent avoir tendance à perdre pieds au point d'oublier l'enjeu de notre démonstration et de ce qui nous caractérise.


De par mon expérience, j'ai vu que la connaissance de Yeshua en tant que Mashiach n'est pas reconnue parmi les Juifs, sauf parmi ceux qui sont connus comme les "juifs messianiques".

Aujourd'hui encore, quand un juif normal devient "chrétien", c'est-à-dire reconnaît Yeshua comme son Messie, il est mis à l'index de sa famille et je ne vous parle même pas du juif orthodoxe... Ceci est dû au fait que Notre Seigneur Yeshua est un scandale national en Israël, un faux-messie, à l'instar d'un Sabbatai Tzvi ou d'un Jacob Frank. C'est ici que face à l'immensité de la connaissance que nous y rencontrons, notre fidélité à l"homme de Galilée est éprouvée. Aucun rabbin d'aujourd'hui, à moins d'une révélation divine, ne vous dira: Yeshua Ha Mashiach!

Matthieu 16,15-17:

Et vous, leur dit-il, qui dites vous que je suis? Simon Pierre répondit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus, reprenant la parole, lui dit: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui es dans les cieux.

Cette foi dite "chrétienne" ne repose que sur ceci: croire que ce Yeshua venu en chair est le Mashiach annoncé par les prophètes. Tous les livres de la Tradition Orale d'Israël nous enseigneront tout ce que nous avons besoin de connaître en ce qui concerne la Torah et le thème du Messie. Mais, ils ne nous désigneront pas Yeshua de Nazareth comme étant le Messie, car cela leur est caché jusqu'à ce jour: c'est une révélation!


Jean 20,31:

Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous ayez la vie en son nom. Actes 2,36:

Que toute la maison d'Israël sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Christ CE Jésus que vous avez crucifié. Hébreux 13,12-13:

C'est pour cela que Jésus aussi, afin de sanctifier le peuple par son propre sang, a souffert hors de la porte. Sortons donc pour aller à lui, hors du camp, en portant son opprobre. 1 Jean 2,22-23:

Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ? Celui-là est l'Antéchrist, qui nie le Père et le Fils. Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque se déclare publiquement pour le Fils a aussi le Père.


Ce message fut porté par les premiers apôtres ainsi que par l'apôtre Paul, lui-même tant décrié par ceux qui goûtent sans discernement à la Torah Orale.


Actes 17,2-3:

Paul y entra, selon sa coutume. Pendant trois sabbats, il discuta avec eux, d'après les Ecritures, expliquant et établissant que le Christ devait souffrir et ressusciter des morts. Et Jésus que je vous annonce, disait-il, c'est lui qui est le Christ.


La particularité de Paul est qu'il a compris que Yeshua est le premier-né d'entre plusieurs fils et qu'il est le précurseur d'une race nouvelle, des fils devant faire la même expérience avant de régner avec Yeshua: souffrir avec lui pour régner avec Lui! Paul a vulgarisé et popularisé ce fait en le mettant à la portée de tous. Cette expérience-là est celle recherchée et désirée par les plus sages des kabbalistes et les plus vénérables maisons initiatiques que cette terre ait portés!

L'assemblée de Yeshua est fondée sur la révélation que Yeshua est Le Mashiach. Ainsi, pour nous qui sommes des nations, nous entrons dans le secret de la Torah, mais pas n'importe laquelle : La Torah du Mashiach. Pour cela nous devons d'abord croire que Yeshua est le Messie.


Quelles que soient les découvertes innombrables qu'Il me donne de découvrir dans l'étude de la Torah, il est important, pour vous qui me suivez depuis longtemps, de comprendre que c'est Yeshua lui-même en 2002 qui m'a conduit dans l'étude, et que pour moi, mon fondement, mon appui, c'est LUI: YESHUA, LE ROI DE TOUS LES ELOHIM! Il est mon phare dans la nuit, mon référentiel quand la tempête fait rage! Vous donc qui aimez cette dimension du savoir et de la connaissance, n'oubliez pas que les frères de Joseph ne l'ont pas encore reconnu. Ne perdez pas l'équilibre, ne perdez pas votre essence quand le vertige du savoir vous aura pris ou quand vous serez pris par l'ivresse de la connaissance. Rappelez-vous de sa question: " Et vous, qui dites vous que je suis? " Il ne s'agit plus des premiers apôtres aujourd'hui, ni de Pierre, ni de Paul mais de VOUS!

Apocalypse 19,10d:

Car le témoignage de Jésus est l'esprit de la prophétie. Aussi loin que la barque de votre quête vous mène, n'oubliez jamais que: "Yeshua est l'ancre sûre et solide de notre âme" qui nous gardera dans l'intimité divine, là où nous devons véritablement être en tout temps.


Je finis en disant que quand vous croyez cela, un autre enseignement se présente à vous, une lecture qui échappe aux pharisiens dont le judaïsme d'aujourd'hui est l'héritier, et qui échappe aux saduccéens dont les karaïtes d'aujourd'hui sont les héritiers.

Bonne méditation à tous!

Posts récents

Voir tout
bottom of page